Actualités

CTM MAA du 19 juin 2018

Ce CTM était :
· Consulté pour avis sur un projet d’arrêté portant application du RIFSEEP aux agents corps d’ingénieurs et aux personnels techniques de la filière formation recherche
· Informé sur la mise en place d’un dispositif de vérification, en cours de carrière, des antécédents judiciaires des agents en contact habituel avec des mineurs
· Informé sur le résultat de l’enquête sur le télétravail pour l’année 2018

LIRE LA SUITE

Action publique 2022 Groupe de travail du 13 juin 2018

Le groupe de travail action publique 2022 a été réuni pour la troisième fois le 13 juin dernier. Cette réunion était programmée pour faire suite à la publication du rapport du comité AP 2022. En l’absence de celui-ci, le ministère s’est rapproché de la direction interministérielle de la transformation publique (DITP) pour connaître les éléments du rapport pouvant avoir un impact sur ses missions et son organisation.
Il semble que les éléments glanés soient rattachés à des fiches « action » généralistes dont la déclinaison se fait par ministère avec un impact ou non. Ainsi la secrétaire générale nous cité plusieurs actions :

LIRE LA SUITE

EVOLUTION DES METIERS ET ASSISTANCE TELEPHONIQUE A L'ASP

Les derniers groupes de travail sur le sujet et notamment la mise en place du numéro unique ont été l’occasion de mettre sur la table l’évolution de la téléphonie au sein de l’établissement.
La dématérialisation engagée au sein de l’établissement et de la fonction publique en générale va remettre profondément en cause notre coeur de métier : moins de gestion et d’analyse de dossiers et d’avantage d’assistance téléphonique.
Cette évolution conduit à l’abandon du volontariat qui devenait difficilement conciliable et auquel la direction était dorénavant opposée.
Le Snuitam-FSU reste tout de même vigilant sur le maintien d’un minimum de garde-fous : 4 heures d’assistance téléphonique maximum par jour et 50% du temps de travail hebdomadaire avec une possibilité de dérogation sur demande de l’agent.

LIRE LA SUITE

Le SNUITAM-FSU contre les caméras en abattoir

Le SNUITAM-FSU, syndicat du ministère de l’agriculture qui syndique chez les inspecteurs et inspectrices vétérinaires, apporte sa contribution sur le débat actuel. En effet, différentes vidéos, insoutenables et inadmissibles, sur la maltraitance en abattoir circulent sur le web mais aussi dans les médias de masse.

Tout d’abord, si l’inspection post-mortem est réalisée de façon systématique en abattoir c’est parce qu’elle permet la mise sur le marché par l’apposition sur la carcasse du cachet ovale européen.

LIRE LA SUITE

PAS TOUCHE AUX CAP ET CHSCT !

Pétition pour le respect de nos droits : PAS TOUCHE AUX CAP ET CHSCT !

Le gouvernement a présenté aux organisations syndicales représentatives ni plus ni moins qu’un projet de « suppression du paritarisme » afin de faciliter une « déconcentration managériale » de la Fonction publique.

Il envisage une possible disparition des CHSCT (comités hygiène, sécurité, conditions de travail) en les fusionnant avec les CT. La disparition des CHSCT ouvrirait la porte au non respect par les employeurs publics de leurs obligations en matière de santé et sécurité au travail.

Il a l’intention également de supprimer les compétences des représentants des personnels dans les CAP (commissions administratives paritaires) en prévoyant de ne plus les consulter sur :

  • les projets de mouvement des personnels,
  • l’établissement des listes d’aptitude et des tableaux d’avancement annuels nominatifs,
  • certaines sanctions disciplinaires...

 

La FSU appelle à manifester le 26 mai 2018

Emmanuel Macron et son gouvernement mènent une politique économique et sociale qui, y compris aux dires des observateurs comme l’OFCE, favorise les plus riches au détriment des plus fragiles et des classes moyennes. à l’injustice sociale s’ajoutent une injustice fiscale qui profite aux plus fortunés, une politique de contrôle envers les plus fragiles comme les chômeurs, les précaires, mais aussi une politique hostile aux migrants.

Ils déploient dans la même logique une politique qui remet en cause le modèle social en réduisant les capacités d’action des services publics et de la Fonction publique. Pourtant ceux-ci jouent un rôle essentiel pour la cohésion sociale du pays, la redistribution des richesses, l’accès des citoyen.ne.s aux droits sociaux et dans la lutte contre les inégalités.

Le 22 mai : mobilisation et grève pour la défense du service public

MOBILISONS-NOUS TOUTES ET TOUS, ENSEMBLE
LE 22 MAI PROCHAIN !

Le tract FSU

Avec les organisations CFE-CGC, CFTC, CGT, FA fp, FO, Solidaires, UNSA et CFDT, la FSU appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestations le 22 mai prochain pour :
• l’arrêt des suppressions d’emplois et les créations d’emplois statutaires nécessaires ;
• un plan de titularisation des contractuels et de nouvelles mesures pour combattre la précarité ;
• la préservation du statut général des fonctionnaires ;
• l’amélioration du pouvoir d’achat pour toutes et tous les agent-es ;
• l’ouverture de discussions pour répondre mieux aux besoins de la population et per-mettre aux agent-es de remplir correctement toutes les missions des services publics (formation, conditions de travail...)
.

Lettre ouverte aux usagers - Notre Fonction publique est en danger : défendons-la le 22 mai !

Pages