Agréments sanitaires : des désagréments en vue...

Jusqu’en 1993, le contrôle des denrées alimentaires et des ateliers agroalimentaires était une prérogative exclusive de l’administration de chaque état. Les libéraux aux « manettes » à Bruxelles ont voulu et ont obtenu de faire sortir du champ de contrôle des états les produits alimentaires. Pour les libéraux, l’état doit se désengager de l’alimentation et laisser les firmes gérer ce secteur par les autocontrôles comme les autres secteurs puisqu’il n’y aurait pas de différence entre le fait d'acheter de la lessive ou un steak.

Lire la SUITE...

Mise en avant: 
Rubriques Syndicales: