Action sociale

Chèque-vacances : un plus pour les jeunes agents

La circulaire Fonction publique du 22 avril 2014 réunit dans un même texte les conditions d’attribution de la prestation interministérielle d’action sociale Chèque-vacances au profit des agents actifs et retraités de l’État.
Elle introduit la disposition relative à une tranche supplémentaire de bonification de l’épargne au taux de 35 % pour les agents de moins de 30 ans. Elle comporte désormais en annexes les barèmes relatifs à la bonification de l’épargne et au montant de l’épargne mensuelle.

Action sociale dans la Fonction publique : DANGER !

Régression de l’action sociale dans la Fonction publique d’Etat

Le gouvernement persiste et signe une baisse drastique des crédits sociaux interministériels au projet de loi de finances (PLF) 2014.

La réduction, d’environ 9 % en projet de loi de finances, se traduirait par une baisse de 19 M € avec les mises en réserves ultérieures, soit plus de 14 % de baisse du budget de l’action sociale des agents de l’État, ce qui va entraîner de fortes répercussions sur l’offre de prestations sociales aux agents.

Les mesures prises sont inconcevables et inacceptables : c’est la première fois qu’un gouvernement s’attaque directement aux conditions de vie des agents de l’État en supprimant à 100 000 d’entre eux la possibilité d’obtenir des prestations d’action sociale (1ère tranche de CESU garde d’enfants et AIP).

Domaine: 
Fichier: 

Pages