(dés)Organisation des services

Comités de suivi sur décroisement des effectifs MAAF-MEDDE

Comité de suivi du 24 mars 2015 :

  • Suites données au comité de suivi envoyées le 7 avril 2005 :

Relevé des décisions du comité de suivi

Projet document cadre

Projet FAQ décroisement

  • Documents envoyés aux OS le 20 mars 2015 :

Projet FAQ revu

Projet document-cadre décroisement

 

-------------------------------------------------------------------------------------

  • Suite au groupe de travail du 19 février 2015 :

Courrier CGT-FSU adressé aux SG des ministères du MAAF, MEDDE et MLETR

---------------------------------------------------------------------------------------

  • Groupe de travail du 19 février 2015

Documents remis aux organisations syndicales :

- Projet de la Foire Aux Questions (FAQ)

- Données par corps

- Projet d'instruction sur le décroisement MAAF-MEDDE

Rubriques Syndicales: 

Décroisement des effectifs MAAF-MEDDE - Modalités

Réponses des SG MAAF et MEDDE aux questions des services sur le décroisement des emplois MAAF-MEDDE (24 avril 2015)

----------------------------------------------------

Le "document cadre" relatif à l'opération de décroisement des effectifs MAAF-MEDDE

signé par les SG du MAAF et du MEDDE le 10 avril 2015

----------------------------------------------------

FAQ sur décroisement MAAD/MEDDE

----------------------------------------------------

Note de service MEDDE/MAAF du 24 mars 2015 relative aux modalités de décroisement des emplois occupés par des agents MAAF travaillant sur des missions MEDDE.

Première phase prenant effet le 1er janvier 2016

----------------------------------------------------

Un premier projet d'instruction (version du 25 février 2015) relatif à la première phase du décroisement des effectifs a été proposé par les secrétaires généraux des deux ministères.

Rubriques Syndicales: 

Transfert du FEAMP aux régions

Contrairement aux annonces faites précédemment, le secrétaire d'Etat chargé des transports, de la mer et de la pêche annonce un désengagemen de l'Etat avec délégation par suvention globale aux régions, dans un courrier du 14 janvier 2015 adressé au président de la région Aquitaine, président de l'association des régions (ARF). Le SNUITAM exige un examen des conséquences sur les DIRM et DDTM et leurs agents.

----------------------------------

Extrait de la déclaration CGT-FSU au CT ministériel du 29 janvier 2015

Notre comité technique a abordé au mois de mai dernier, à notre demande, le transfert de gestion du FEAMP aux régions. Il nous avait été répondu que cette décentralisation partielle ne conduirait pas à une remise en cause des missions des agents, notamment des DIRM. Ces propos rassurants sont contredits par un courrier du secrétaire d'Etat aux transports au président du conseil régional d'Aquitaine, président de l'ARF. L'Etat se désengagerait en attribuant aux régions une dotation globale sous la seule réserve qu'elle s'inscrive dans « un programme opérationnel et une stratégie d'intervention uniques ».
Cette information n'a, évidemment, pas été transmise aux organisations syndicales et les agents s'inquiètent une fois de plus pour leur avenir tout en s'interrogeant sur la confiance à accorder aux déclarations faites dans cette enceinte
.
 

 

Domaine: 
Rubriques Syndicales: 

Le SNUITAM-FSU soutient les salariés des abattoirs AIM

Aujourd'hui, mardi 6 janvier 2015, le sort des abattoirs AIM va être tranché par le tribunal de commerce de Coutances. Ces 2 abattoirs, l'un situé à Ste Cécile dans la Manche et l'autre à Antrain en Ille-et-Vilaine, risque de déposer le bilan.

Le SNUITAM-FSU est aujourd'hui présent pour soutenir les salariés et les agents de nos services de ces 2 sites.

Voici notre communiqué.

Suite au jugement du tribunal, seule la solution d'un repreneur semble viable. Avec un déficit de 24 millions d'euro, le groupe AIM ne pourra pas poursuivre ses activités...à suivre.

Rubriques Snuitam: 
Rubriques Syndicales: 

La "revue des missions"... et les agents des services de l'Etat

Le gouvernement engage une "revue des missions" qui concerne tous les ministères.

En outre, des "consultations locales" sont annoncées dans une série de régions (Aquitaine, Pays de la Loire, Bourgogne, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Limousin, Alsace, Rhône-Alpes, Auvergne, Guyane et Réunion) et de départements (Cher, Nord, Val d’Oise).

Présentée comme "une démarche qui vise à s’interroger sur la place et le rôle de l’Etat afin de rendre son action plus efficace, plus lisible et d’adapter au mieux ses missions aux attentes des citoyens, en identifiant celles qui sont susceptibles d’évoluer : celles qui pourraient être renforcées, celles qui pourraient être exercées différemment, celles qui pourraient être transférées à d’autres acteurs, celles qui pourraient être créées et, le cas échéant, celles qui pourraient être abandonnées", comment ne pas y voir surtout la recherche de nouvelles missions de l'Etat à supprimer, avec les conséquences pour les agents de ses services déconcentrés ?

Le SNUTAM-FSU met en ligne toutes les informations dont il dipose :

Rubriques Syndicales: 

La réforme de la carte des régions et les agents des services de l'Etat

Encore en débat au Parlement, la réforme territoriale va entraîner la sippression de régions... et la supression des directions régionales correspondantes des services de l'Etat (DRAAF, DREAL,...).

Et comment croire les déclarations rassurantes sur la pérennité des directions départementales sur des périmètres départementaux jugés obsolètes pour les collectivités ?

Ces réformes inquiètent les agents des services de l'Etat.

Où en est-on ? Les administrations planchent sur ces questions mais il est difficile d'y voir clair. Le SNUTAM-FSU met en ligne toutes les informations dont il dipose :

Rubriques Syndicales: 

Pages