Actualité fonction publique

Réduire encore les dépenses publiques ou mieux préparer l'avenir ?

Communiqué FSU - 2 juillet 2013

Alors que commence à l’Assemblée nationale l’examen du projet de loi de finances, la FSU tient à réaffirmer la nécessité de sortir de la logique de réduction des dépenses publiques.

Ce ne sont pas les dépenses publiques qui sont responsables de la crise que subissent les salariés, les chômeurs, les jeunes et les retraités. Sa cause est d'abord la logique spéculative de la finance que les subprimes ont révélée. C'est une crise systémique du capitalisme financier et de la dérégularisation.

Domaine: 
Fichier: 

Retraites : la FSU rencontre les ministres

La FSU a rencontré les ministres Marisol Touraine (Affaires sociales) et Marylise Lebranchu (Fonction publique) à propos de la réforme des retraites.

La FSU a, de nouveau, développé ses attentes et propositions. Elle a tout d'abord rappelé la forte attente, de toutes celles et ceux qui ont contesté la réforme de 2010, de nouvelles mesures qui d'une part redonnent confiance dans le système par répartition et ensuite corrigent les injustices causées par les réformes précédetes (2003 et 2010).

La FSU a redit que la question des retraites ne peut pas être dissociée de celles de l'emploi et du pouvoir d'achat.  Elle a enfin contesté le calendrier avec des concertations durant l'été et des arbitrages gouvernementaux fin août qui ne permettront pas de réelles discussions sur le projet gouvernemental.

Sur les éléments communs à tous les salariés, la FSU a contesté la perspective d'allongement de durée de cotisation et celle de désindexation des pensions. Elle a rappelé son opposition à tout alignement entre le public et le privé. La FSU a insisté sur la nécessité de prendre en compte dans le calcul de la cotisation les années d'étude.

La FSU a ensuite développé, et particulièrement avec la Ministre de la Fonction publique, les sujets sur lesquels il fallait ouvrir des discussions pour corriger un certain nombre d'injustices subies par les fonctionnaires : bonifications pour enfant, fonctionnaires en situation de handicap, polypensionnés, situation des fonctionnaires ayant exercé à l'étranger, aménagement des fns de carrière, reconstruction d'un minmum garanti..

Domaine: 

Vers une rigueur salariale accrue

Le gouvernement a maintenu le gel du point d'indice. Il envisage de freiner les primes et de limiter les promotions

Les fonctionnaires employés par l'Etat vont finir par penser qu'ils sont encore moins bien payés par la gauche que par la droite. Pour réduire le déficit budgétaire, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault veut "maîtriser" le montant global des salaires distribués dans les ministères. Sous la précédente législature, Nicolas Sarkozy y était parvenu tout en redistribuant du pouvoir d'achat à certaines catégories d'agents. Ces "coups de pouce" seront moins généreux l'an prochain. (article du Monde - 8 juillet 2013)

Fichier: 

Action sociale interministérielle

 

L'annonce de la réduction drastique en 2014 des crédits sociaux interministériels et des propositions des conseillers sociaux du cabinet de Mme LE BRANCHU est inacceptable.

Après la réduction de la dépense publique qui frappe de plein fouet tous les agents dans leur quotidien, et en particulier le gel de la valeur du point d'indice, envisager de supprimer des prestations sociales est condamné par l'ensemble des organisations syndicales.

 

 

 

Domaine: 

Pages