Actualité fonction publique

Baisse des cotisations retraite : présentation par la ministre de la Fonction publique

Quelles seront les modalités des baisses de cotisations retraite annoncées par le gouvernement ?

Sans aucun doute une prochaine annonce d'un déficit accru des caisses de retraites justifiant de nouveaux efforts !

En attendant, lMarylise Lebranchu a présenté le 11 juin 2014 les modalités envisagées pour la Fonction publique :

Dispositif indemnitaire d'accompagnement à la mobilité

Le décret du 19 mai 2014 prévoit le maintien, à titre personnel, de la rémunération en cas de mutation, de détachement ou d’intégration directe d’un fonctionnaire de l’Etat dans un autre corps ou cadre d’emploi consécutif à une mobilité imposée du fait d’une suppression de poste.
Il modifie les conditions d’éligibilité à l’indemnité de départ volontaire (désormais conditionné à la suppression ou au reclassement du poste occupé).

Primes : RIFSEEP, la PFR nouvelle manière

Un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel... voilà ce que nous a concocté Marylise Lebranchu pour remplacer la PFR.

Si certains avaient pu soutenir la PFR lors de sa création, les faits ont montré tous les dangers d'un tel instrument de division des agents. Contre le RIFSEEP, c'est la quasi-totalité des organisations syndicales qui se sont prononcé contre (seule la CGC s'ets abstenue au conseil supérieur de la Fonction pubique).

Cela n'a pas ému la ministre de la fonction publique, qui signe le 20 mai 2014 le décret créant ce régime et, dans la foulée, un arrêté l'appliquant aux adjoints administratifs.

Rubriques Syndicales: 

Chèque-vacances : un plus pour les jeunes agents

La circulaire Fonction publique du 22 avril 2014 réunit dans un même texte les conditions d’attribution de la prestation interministérielle d’action sociale Chèque-vacances au profit des agents actifs et retraités de l’État.
Elle introduit la disposition relative à une tranche supplémentaire de bonification de l’épargne au taux de 35 % pour les agents de moins de 30 ans. Elle comporte désormais en annexes les barèmes relatifs à la bonification de l’épargne et au montant de l’épargne mensuelle.

Pages